Open mobile menu
Bringme Box dans bâtiment innovant

Habitat et travail : les nouvelles tendances

Les nouveaux modes de travail et d’habitat n’en sont pas restés au stade du concept. On voit de plus en plus des bâtiments futuristes et des projets innovants. Et comme pour tout, les développements se succèdent rapidement. Vous avez perdu le fil ? Nous suivons de près les tendances de l’immobilier et de la construction durable, et récapitulons les principales pour vous.

L’habitat du futur… Les développements ont déjà fait couler tellement d’encre qu’on en oublierait presque que les nouveaux modes d’habitat et de travail qui nous paraissaient il n’y a pas si longtemps futuristes sont réalité aujourd’hui. Sans jamais perdre de vue les enjeux du développement durable, les nouvelles tendances de travail et d’habitat n’en sont pas restées au stade du concept. Elles sont bien parties pour devenir la nouvelle norme. Urban living, sharing economy, co-housing et co-working... Des mots à la mode ? Ou des développements durables ?

Personne et la Bringme Box
Escalier

Urban living

Le grand exode rural s’est inversé. Nous retournons massivement en ville. C’est là que les choses se passent : initiatives communautaires innovantes, établissements horeca branchés, infrastructures publiques... Et tout cela à distance de marche ou en quelques coups de pédale. La ville offre également une réponse au souhait d’habitat durable de la jeune génération. En vivant et travaillant dans la même ville, vous évitez les embouteillages quotidiens. Besoin de faire une course rapide ? En enfourchant votre vélo, vous allégez automatiquement votre empreinte écologique. Vivre en ville est un rêve pour nombre d’entre nous.

L’habitat urbain implique bien sûr de faire des concessions en termes d’espace, mais cela ne fait pas le poids par rapport à la commodité de la ville. Les jeunes familles non plus ne partent plus après avoir donné naissance à leur premier enfant. Les villes se sont considérablement développées ces dernières années.

D’après le Vlaams Bouwmeester (architecte du gouvernement flamand) Leo Van Broeck, spécialiste des développements dans le secteur de la construction, c’est une bonne chose : « Il est dans notre intérêt à tous d’avoir des villes plus denses, mais de façon à ce qu’il soit agréable pour chacun de vivre en ville. » Stéphane Verbeeck, promoteur immobilier et CEO de Gands adhère à cette vision : « Les efforts déployés par les communes pour donner aux gens qui vivent dans leur ville un sentiment de bonheur sont clairement perceptibles. »

Et cette expérience ne s’arrête pas dans la ville, mais se poursuit une fois la porte de l’habitation franchie. Les attentes relatives à l’habitat urbain en lui-même ont également changé : des services supplémentaires, comme par exemple un retrait à domicile du linge à repasser, sont devenus la règle plutôt que l’exception.

Bringme veille à ce que des services de ce genre puissent être massivement intégrés en les automatisant et en les rendant abordables. YUST est un bon exemple d’habitat 2.0. Ce projet résidentiel anversois combine sans problème la durabilité, l’économie du partage et l’intégration du quartier. Rien d’étonnant dès lors à ce que YUST se soit équipé d’une Bringme Box pour faciliter les services et simplifier la vie des habitants.

Sharing economy

L’immobilier est de plus en plus cher, surtout en ville. Les jeunes doivent donc se montrer plus prudents et créatifs dans leurs investissements. Le partage en est une suite logique. Les grands acteurs de l’économie du partage comme AirBnB et Lyft répondent depuis un certain temps déjà au besoin croissant de prêter, d’échanger et de collaborer.

« En supportant à plusieurs les coûts de certains équipements, ils deviennent tout à coup abordables. Les piscines, les espaces communautaires, les salles de fitness ou la Bringme Box en sont de bons exemples. Le confort devient soudain possible sans avoir besoin de gagner au Lotto », explique Leo Van Broeck. La Bringme Box est en effet installée selon ce principe : une livraison est déposée dans un casier disponible à ce moment-là. Dès que le paquet a été retiré, le casier est à nouveau libre et peut être utilisé par quelqu’un d’autre. Vous avez dit efficacité ?

Co-housing

En partant de l’idée de l’économie partagée, il n’est pas surprenant que la nouvelle tendance du co-housing ait le vent en poupe. Il s’agit réellement de vivre ensemble (sans cohabiter). C’est l’un des moyens utilisés pour faire face aux prix élevés de l’immobilier dans la plupart des grandes villes. Le co-housing ne se limite pas à réaliser des économies pécuniaires. Le sentiment de communauté s’inscrit parfaitement dans cette tendance actuelle. Les projets de co-housing tiennent donc compte de la combinaison des différents stades de la vie : jeunes couples, seniors, célibataires, familles… Le partage de services et de ressources pousse les gens à se regrouper. S’occuper du chien un week-end devient bien plus simple quand on vit ensemble sous un même toit.

Une innovation réservée aux millenials branchés ? Revoyez votre copie ! Pensez par exemple aux maisons intergénérationnelles : grâce au co-housing, les seniors peuvent vivre plus longtemps chez eux. Et comme les enfants (et les petits-enfants) ont leurs (grands-) parents à proximité, ils en retirent de nombreux avantages. Sans que cela n’influe sur leur vie privée. Les logements à assistance illustrent aussi cette tendance. Il est important, pour les seniors, de pouvoir vivre aussi longtemps que possible agréablement, confortablement et surtout en toute autonomie. Un accès aisé à des services partagés le permet. Bringme est également devenu incontournable dans les logements à assistance.

Co-working

La tendance particulièrement populaire du co-working s’inscrit dans le même esprit que le co-housing. Pas de bureaux standards, mais des espaces conviviaux dans lesquels les professionnels travaillent les uns à côté des autres, partagent des connaissances, mangent et s’amusent aussi souvent. Car le plaisir au travail est plus important que jamais. Fosbury and Sons l’a bien compris. Cet espace de co-working s’est ouvert en décembre dernier dans le centre d’Anvers. Un lobby imposant et un décor que l’on aimerait avoir chez soi. C’est un plaisir d’aller chez Fosbury and Sons : pour travailler jusqu’à votre prochain délai, pour un lunch meeting, mais aussi pour discuter. Ici aussi, la Bringme Box joue un rôle. Se faire livrer un paquet sur place ou échanger quelque chose avec quelqu’un qui ne sera là que plus tard dans la journée ? Un jeu d’enfant !

Vous avez renoué le fil ? Nous l’espérons !

Bringme dans vos espaces partagés ?

Contactez-nous