Open mobile menu
Limel

Heures d’ouverture multipliées par six

Louvain, ville universitaire. Les dizaines de milliers de membres de la KU Leuven sont les bienvenus chez Limel pour tout ce qui concerne le domaine de l’audiovisuel. Offrir un service de qualité à un tel nombre de personnes ne va pas de soi. C’est pourquoi Limel s’est récemment renforcé : la Bringme Box est arrivé pour soutenir le service de prêt. Désormais, les clients peuvent venir retirer et rapporter du matériel durant toute la journée, ce qui réduit substantiellement la liste des choses à faire pour les collaborateurs de Limel. Et ce n’est pas là le seul avantage…

C'est à Heverlee, localité verte située à deux pas du Campus Arenberg, qu'est installé Limel: l'Institut pour les Médias et l'Apprentissage, le producteur vidéo de la KU Leuven. Jusqu'il y a peu, l'institut faisait face à un problème aigu : les heures d'ouverture limitées du service de prêt. Depuis l'arrivée de la Bringme Box, ces heures ont été multipliées par six, pas moins. Nous avons évoqué avec Bert Driessens et Maarten Timmermans l'augmentation de l'efficacité au sein de Limel.

Homme devant la Bringme Box

Dans quel cadre votre public s'adresse-t-il à vous ?

« Exactement de la même façon qu'il le ferait auprès d'une maison de production TV. Et c'est en réalité ce que Limel essaie d'être pour la KU Leuven », raconte Bert, chef de projet chez Limel. « Nous offrons des services à trois niveaux. Au niveau 'we do it for you', notre équipe de professionnels fait tout pour vous, contre paiement. Ensuite, vient le niveau 'we do it together', destiné à ceux qui veulent mettre la main à la pâte. Nous offrons des explications, le matériel et des espaces de montage. En troisième lieu, nous avons le niveau 'basic', pour les formations et les ateliers. »

Pourquoi avez-vous opté pour la Bringme Box ?

« Au niveau 'we do it together', qui mobilise notamment le service de prêt, nos heures d'ouverture allaient de 12h30 à 14h30. Ce qui était vraiment très limité. Mais nous disposons de trop peu de personnel pour garantir un tel service durant toute la journée. Et c'est là que nous avons fait la connaissance de Bringme. »

« Grâce à la Bringme Box, nous sommes désormais accessibles aux utilisateurs de 8h du matin à 20h le soir, au lieu de ces deux petites heures en milieu de journée », explique Maarten, expert multimédia chez Limel. « La box est un prolongement de notre service de prêt personnel, elle ne le remplace pas. Le contact en face à face nous permet de donner des explications à des personnes qui, par exemple, n'ont encore jamais manipulé une caméra professionnelle. C'est pourquoi nous demandons aux gens qui réservent du matériel pour la première fois de venir l'enlever en personne. Par la suite, ils peuvent utiliser la box. »

« La box doit surtout rendre notre fonctionnement plus fluide et permettre ainsi à notre matériel d'être utilisé de manière optimale », souligne Bert.

« Désormais, les gens peuvent rapporter une caméra directement après l'avoir utilisée, au lieu de la garder durant deux semaines, le temps de trouver un moment pour venir pendant les heures d'ouverture. »

Personnes qui ont utilisé Limel et la Bringme Box

Comment réagissent les utilisateurs ?

« Vous savez comment ça se passe avec la technologie : vous recevez des réactions surtout quand quelque chose ne fonctionne pas », précise Maarten en souriant. « Heureusement, nous n'avons pas eu beaucoup de réactions spontanées et pas de nouvelle, bonne nouvelle ! Lorsque je pose la question moi-même, les utilisateurs répondent que la box rend tout nettement plus facile. En tout cas, visiblement, personne n'a éprouvé de difficulté à l'utiliser. »

« Par ailleurs, nos collègues qui commandent régulièrement des colis, ont découvert la Bringme Box », précise encore Bert. « Ce n'était pas vraiment notre but, mais c'est un avantage appréciable. Cela concerne surtout les personnes qui travaillent au niveau de l'administration. Auparavant, tous les colis étaient livrés à l'accueil et c'était le personnel qui devait s'en occuper. Donc, à eux aussi, la Bringme Box a apporté un soulagement certain. »

Avez-vous envie d'essayer d'autres possibilités de la box ?

Nous sommes surtout intéressés par la possibilité d'envoyer des colis. Si des personnes du Campus Gasthuisberg, où se trouve également une box, souhaitent utiliser notre matériel, ils ne sont plus obligés de se déplacer jusqu'ici. »

Conseilleriez-vous la Bringme Box ?

« Absolument. Je l'ai déjà fait », raconte Bert. « Mon épouse travaille à la commune de Louvain. Elle cherche actuellement des façons de rendre les marchés plus agréables, en fonction du plan de circulation et des possibilités de parking. Je lui ai donc suggéré d'installer une Bringme Box dans le garage, de manière à ce que les coursiers puissent y livrer les achats. Ainsi, les gens pourront y enlever leurs sacs et autres au moment de reprendre leur voiture. Ce serait un beau service. »

« C'est aussi une option idéale pour les petits centres-villes », approuve Maarten. « Les visiteurs sont souvent attirés par les grands centres commerciaux. L'usage de Bringme peut insuffler une nouvelle vie au petit commerce. »

Quelle bonne idée ! Nous avons déjà actuellement un projet de Handsfree shopping en cours à Gand, nous allons donc aussi contacter Louvain. Nous vous tenons bien sûr au courant.