Open mobile menu
Femme qui parle avec réceptionniste

Évitez de compromettre la vie privée de vos collaborateurs à la réception

Nous achetons massivement en ligne et la livraison des colis au bureau gagne en popularité. Mais recevoir des colis privés au travail reste un point sensible. Beaucoup d’entreprises prennent des mesures draconiennes pour protéger les données de leurs clients et collaborateurs, mais la vie privée de ces mêmes collaborateurs est souvent compromise à la réception.

Recevoir des colis privés au travail : où est le problème ?

Parcel with indiscreet content

1. L’expéditeur trahit le contenu

Tout commence par l’expéditeur qui, une fois sur deux, divulgue le contenu d’un colis. Il est parfois plus difficile de deviner le contenu d’un colis venant d’un grand webshop, mais une livraison de ‘future-maman.be’ est moins discrète. Bien souvent, il n’est même pas nécessaire de lire le nom de l’expéditeur. Les webshops utilisent un branding reconnaissable pour leurs livraisons, afin d’attirer l’attention sur leur marque, mais ce n’est pas sans conséquences sur le respect de la vie privée.

2. La forme de l’emballage trahit l’achat

L’expéditeur d’un colis manque donc de discrétion, mais la forme de l’emballage pose elle aussi souvent problème. Des Pampers, des bouteilles de vin... Les collègues et les visiteurs ne doivent même pas se creuser la tête pour savoir ce que le collaborateur a acheté.

3. Les colis privés peuvent donner lieu à des jugements de valeur indésirables

La fréquence et la nature des commandes, comme les vêtements de grossesse, les produits pour la santé, les vêtements de marque ou les articles d’occasion, peuvent occasionner des commentaires inutiles. À la clé ? Un jugement de valeur sur le pouvoir d’achat du collègue et la divulgation involontaire d’informations privées.

4. Les regards curieux donnent des idées fortuites

Les réceptionnistes ne sont pas les seuls à voir les achats livrés. Les collaborateurs qui viennent chercher leur colis aperçoivent involontairement les commandes de leurs collègues. Pire encore, il arrive que des visiteurs aient une vue sur les achats privés des travailleurs de l’entreprise et en parlent sans mauvaises intentions à la personne qu’ils viennent voir.

5. Le mélange de colis professionnels et privés est un cocktail dangereux

Étant donné que la réception gère les colis tant privés que professionnels, le risque qu’un réceptionniste ou un autre collègue ouvre par mégarde un colis privé est bien réel. Une erreur est vite arrivée, avec pour conséquence une violation du ‘secret du colis’.

Le registre des colis pose lui aussi problème

Consigner l’entrée et la sortie des colis dans un registre est une tâche chronophage et répétitive. De plus, cela doit se dérouler conformément au RGPD, car il s’agit de données privées des collaborateurs.

Regardez dans cette vidéo comment le Boerenbond préserve la confidentialité des colis privés au travail avec Bringme.

En savoir plus sur la Bringme Box ?

Téléchargez notre brochure