Open mobile menu
3x V2 Vandaag Copy 2 ENG

(R)évolution dans le monde du travail ?

Au bureau
Icon readtime
5 min

Avec plus de 1500 clients et 300 000 utilisateurs répartis dans 5 pays, l’entreprise technologique Bringme, perçoit, voit et entend ce qui est en train de se passer dans de nombreuses entreprises, petites ou grandes, de secteurs très variés. Il y aurait actuellement clairement une petite révolution en cours dans le monde du travail : les entreprises se rendent compte qu’un certain nombre d’évolutions seront durables, ce qui les oblige à opérer des changements structurels. Voici un aperçu des tendances les plus marquantes et des opportunités qui en découlent. Le CEO Jo Vandebergh partage sa vision.

Tendance 1.
Un grand nombre de visiteurs ne reviendront plus.

Prendre un avion, voire sa voiture... ? Non, les entreprises n'imaginent pas un retour aux anciennes habitudes de déplacement. Elles partent du principe que les clients et les fournisseurs seront de moins en moins nombreux à se déplacer pour se rendre dans leur entreprise, même après la crise du coronavirus. En effet, il est devenu évident au cours de ces derniers mois que les réunions virtuelles via Skype ou d’autres outils fonctionnent tout aussi bien et permettent par ailleurs d’économiser du temps et de l'argent. Et cela permet par ailleurs d’éviter les trop nombreux embouteillages. Désormais, nous réservons les réunions en présentiel à des discussions approfondies avec des partenaires ou fournisseurs, aux négociations complexes avec des clients, à des brainstormings, etc. Jo Vandebergh : « Nos clients actuels recherchent un moyen d'accueillir de manière professionnelle les visiteurs qu'ils rencontrent dans leur entreprise. Et ils veulent que les visiteurs soient assurés que leur sécurité est prise au sérieux. »

Screenshot 2021 03 29 at 17 39 04 FR

« Nous constatons que les grandes entreprises veulent automatiser les tâches répétitives du personnel à l’accueil afin de pouvoir en réduire le nombre à, par exemple, une seule personne qui se concentre sur la gestion des exceptions »

Jo Vandebergh I CEO Bringme

Blog Revolutie Onbemande receptie

Tendance 2.
Un accueil sans personnel, une pratique de plus en plus en vogue dans les entreprises

La tendance actuelle étant axée sur la diminution de tout et partout - moins de visiteurs, moins de clients, moins de fournisseurs et moins d’employés au bureau -, il y a bien sûr aussi moins de travail pour le personnel à l’accueil. De nombreuses entreprises se rendent compte que les coûts de la réception ne l’emportent plus sur les avantages. « Il y a certes la question de la sécurité qui se pose », ajoute Vandebergh. « Nos clients ne considèrent pas que garantir la sécurité soit une des tâches essentielles d’un réceptionniste physique. Nous constatons que les grandes entreprises veulent automatiser les tâches répétitives du personnel à l’accueil afin de pouvoir en réduire le nombre à, par exemple, une seule personne qui se concentre sur la gestion des exceptions. Les entreprises plus petites (moins de 250 employés) optent de plus en plus pour un réceptionniste entièrement virtuel et assignent un nouveau rôle à leur réceptionniste actuel. Certaines vont même jusqu’à supprimer le poste. »

Tendance 3.
Protocole d’accès uniforme pour garantir le respect des règles sanitaires sur le lieu de travail

Lorsqu’il n’était pas encore question de crise du coronavirus, les employés étaient en général « simplement » autorisés à accéder à leur lieu de travail avec un badge. Cela suffisait. Mais entre-temps, les entreprises ont compris qu'un seul et même protocole de sécurité uniforme, tant pour les employés que pour les visiteurs, présente de nombreux avantages. Vandebergh : « Les entreprises comprennent qu'elles ont tout intérêt à assurer la sécurité du lieu de travail et souhaitent donc concevoir un protocole qui puisse s'appliquer à tout le monde. Ce protocole varie d'une entreprise à l'autre. Parmi les mesures les plus courantes, citons les consignes de sécurité, les règles de prévention, les badges pour les visiteurs, l’évaluation du risque de COVID-19, la désinfection obligatoire des mains et la prise de température obligatoire en période grippale. Auparavant, les entreprises considéraient que la grippe saisonnière faisait en quelque sorte partie de l’inévitable ; elles préfèrent dorénavant également éviter qu'elle ne les touche. »

Blog Revolutie Interne logistiek v2

Tendance 4.
Combiner travail à domicile et travail dans l’entreprise a des effets sur la logistique interne

On dit et écrit beaucoup sur le travail à domicile, mais en attendant, il est certain que les entreprises, grandes et petites, sont en train de le mettre structurellement en œuvre. Et le travail hybride crée de nouveaux besoins. « Pour le moment, nos clients pensent qu'ils introduiront en moyenne 1,5 à 2 jours de travail à domicile par semaine », explique Jo Vandebergh. « Cela signifie également qu'ils devront ajuster leur logistique interne. Il ne sera plus possible, par exemple, de laisser des documents, du courrier ou du matériel informatique sur le bureau des employés, si ceux-ci se rendent moins fréquemment sur leur lieu de travail. Et puis, il y a par exemple les colis des fournisseurs : il convient de résoudre cette question, car il ne sera pas possible de les laisser simplement traîner partout. Pour répondre à tous ces besoins, nous constatons que nos clients utilisent désormais également notre boîte à colis intelligente, la Bringme Box, pour leur logistique, et en particulier pour automatiser leur logistique interne 24 h/24 et 7 j/7. Alors que dans le passé, ils l’utilisaient principalement pour les colis. La situation est désormais inversée : ce n’est plus l'employé qui attend son colis ; c’est le colis qui attend l’employé. Celui-ci le récupère lorsqu'il vient travailler au bureau. »

Tendance 5.
Moins de bureaux, plus d’espaces de travail partagé et de réunion

Il est clair que les entreprises sont en train de réduire leurs surfaces de bureaux, entre 10 et 20 pour cent. La disposition des bureaux est également vue sous un angle nouveau. Les entreprises recourent de plus en plus aux espaces de travail partagés pour répondre à la nouvelle situation du travail hybride et pour répartir efficacement les postes de travail. Les salles de réunion deviendront alors beaucoup plus accueillantes et serviront davantage de salles de brainstorming et de rencontre. Pour garantir le bon déroulement des réunions virtuelles, les entreprises aménagent des salles de réunion virtuelles plus avancées sur le plan technique. « Actuellement, on nous demande de plus en plus souvent d’équiper les salles de réunion du Bringme Desk, notre système de gestion des visiteurs. C'est clair : le lieu de travail et l’accueil dans les entreprises ont été réinventés en un temps record.

Réorganiser votre réception ?